Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 07:57

 

Les plantes abordées ici entrent toutes dans  la sous famille des liguliflores dont les fleurs ont toutes 5 dents.

 

Scolymus hispanicus L. = scolyme d’Espagne = خرنيز (jerniz)

 

            BARDIN P. L. (1899)*** : 192

            BAYER E. & al. (1990) : 230, 231

            BENISTON NT &WS (1984) : 275

            BOUARROUJ N et al. (non daté) : 37, خرنيز (zirniz)

            BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 250

            CAREME Cl.  (1990) : 138, 139 = خرنيز (jerniz)

            COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 138

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 278, 267

            LE FLOC’H E. (1983) : 267 = خرنيز (zirnîz)

            LE FLOC'H E. & al. (2010) : 123

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 110, 111

            POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.213

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1562, 1077, fig. p.1080

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1052, pl.109 fig. 3034bis

            SCHONFELDER I. & P. (1989) : 248, 249

            ZOUARI T. (1981) : t.3, 95, fig.904 = خرنيز (djerniz)

Route Oudna-Zaghouan : 14 juin 2015

Tunis route X : 11 mai 2015

Raouad, banlieue nord de Tunis : mai 2001

 

 Les scolymes sont des plantes typiquement méditerranéennes. Ils sont épineux comme les chardons, mais, contrairement à  ces derniers dont les capitules sont constitués de fleurs tubulées,  les scolymes ont des fleurs ligulées. De plus, leurs capitules ne se trouvent pas à l’extrémité des tiges, mais à l’aisselle des feuilles.

Scolymus hispanicus est très rameux et de grande taille. Il fleurit dès le début de l’été, le long des chemins et dans les terrains vagues.

 

Scolymus grandiflorus DESF. = scolyme à grandes fleurs = خرنيز (jerniz)

 

            BARDIN P. L. (1898) : 192

            BENISTON NT &WS (1984) : 275

            BOUARROUJ N et al. (non daté) : 37

            CAREME Cl.  (1990) : 138, 139

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 278

            LE FLOC'H E. & al. (2010) : 123

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 110

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1563, 1078

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1051, pl.109 fig. 3034

            SCHONFELDER I. & P. (1989) : 248

            ZOUARI T. (1981) : t.3, 95, fig.905 = خرنيز  (djerniz)

Raouad, banlieue nord de Tunis : mai 2001

 

S. grandiflorus est moins fréquent que S. scolymus;   il s'en distingue car il est aussi moins haut et plus trapu.

 

Scolymus maculatus L. = scolyme maculé

 

CAREME Cl.  (1990) : 138

JAUZEIN Ph. (l995) : 251

LE FLOC'H E. & al. (2010) : 123

POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1564, 1078

QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1051

Route Oudna Zaghouan, 14 juin 2015

Route Oudna Zaghouan, 14 juin 2015

 

Catananche caerulea L.  = cupidone bleue

 

            BAYER E. & al. (1990) :

            BENISTON NT &WS (1984): 312

            BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 251

            COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 159

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 278

            LE FLOC’H E., & al. (2010) : 97

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 44

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1567, 1081

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1053

            SCHONFELDER I. & P. (1989) : 250

Jebel Chaambi, mai 2010

 

Catananche lutea L. = cupidone  jaune

 

            BAYER E. & al. (1990) :

            BENISTON NT &WS (1984): 312

            BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 251

            LE FLOC’H E., & al. (2010) : 98

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1565, 1079

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) :

            SCHONFELDER I. & P. (1989) : 250

Au pied de la table de Jugurtha : mai 96

 

Chez les catananches  les bractées de l’involucre sont écailleuses et transparentes.

 

Cichorium intybus L = chicorée sauvage = سكورية (skouria)

 

            AICHELE D. & R. et  SCHWEGLER H.W. & A. (1981, 3è éd. 1991) : 328

            BENISTON NT &WS (1984) : 276

            BOUARROUJ N et al. (non daté) : 37

            BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 251

            CAREME Cl.  (1990) : 122, 123 = سكورية (skouria)

            GOUNOT M. (1995) : 137

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 249

            KRISA B.  (1982) : 214, ph 217

            LE FLOC’HLE FLOC’H E. (1983) : 268

            POLESE J.M. (1977) : n° 37

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1568, 1082

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1053, pl.109 fig. 3040

            STARY F. (1992) : 78-79

            VETVICKA V.  (1979, 6è éd. 1995) : 90, 91

            ZOUARI T. (1981) : t.3, 97, fig.909

Cap Bon, route de Korbous : 22 mai 96

Tunis, quartier Notre-Dame : 10juin 2015

Tunis, quartier Notre-Dame : 10juin 2015

 

Plante rameuse, Cichorium intibus présente des feuilles en rosette basale mais aussi des feuilles (ou bractées?) acaules et auriculées le long des tiges.  Des capitules en petits glomérules se trouvent à l’aisselle de ces feuilles, d’autres sont solitaires au bout d’un long pédoncule partant du même point.

L’involucre comporte deux rangs de bractées, les extérieures étant nettement plu courtes que les intérieures. Les ligules s’étalent pour former de belles collerettes bleues.

 

Hyoseris radiata L. =  hyoséride rayonnante

           

            BAYER E. & al. (1990) : 232

            BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995): 252

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 278

            JAUZEIN Ph. (l995) : 259

            LE FLOC’H E., & al. (2010) : 110

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 110

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) :1574, 1086

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1055

            SBF Tunisie 2006 : 151

            SCHONFELDER I. & P. (1989) : 250

Oudna : 14 mars 2012

 

Oudna : 14 mars 2012

 

Hedypnois rhagadioloides (L.) : Hédypnoïde de Crète

 

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 278, fig.12, H. cretica (L.)

            JAUZEIN Ph. (l995) : 261,  H. cretica (L.)

            LE FLOC’H E., & al. (2010) : 109

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 112,  H. cretica (L.)

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1576, 1087, H. cretica (L.)         ssp.monspeliensis(Willd.)

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : H. cretica (L.) ssp.monspeliensis (Willd.)

 

Tunis, quartier Notre-Dame : 9 mai 2015

Tunis, quartier Notre-Dame : 9 mai 2015

Tunis, quartier Notre-Dame : 9 mai 2015

 

Hypochaeris achyrophorus L.= Seriola aetnensis L. = sériole de l'Etna

 

            JAUZEIN Ph. (l995) : 261

            LE FLOC’H E., & al. (2010) : 111

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1579, 1090

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1058

            SBF Tunisie 2006 : 502, 503

 

Tunis, quartier Notre-Dame : 22 mars 2012

Tunis, quartier Notre-Dame : 22 mars 2012

 

Hypochaeris achyrophorus est une petite plante qui fleurit au printemps.. Ses feuilles sont, pour la plupart; en rosette basale. Elle est aisément reconnaissable à sa tige  et à ses bractées  parsemées de soies raides blanchâtres.

 

Urospermum dalechampii (L) = urosperme de  Dalechamps = مريرة  (merrira)

 

            BARDIN P. L. (1899) : 193 (U. dalechampi DESF.)

            BAYER E. & al. (1990) : 236, 237

            BENISTON NT &WS (1984) : 182

            BOUARROUJ N et al. (non daté) : 38, = مريرة (merrira)

            BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 252

            CAREME Cl.  (1990) :140, 141 = مريرة  (merrira)

            GOUNOT M. (1995) : 139

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 278, 270

            LE FLOC'H E. & al. (2010) : 128

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 112, 113

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1092, fig. p. 1094

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1060

            SCHONFELDER I. & P. (1989) : 250, 251

            ZOUARI T. (1981) : t.3, 124, fig.959P

Tunis parc Belvédère : 9 mai 2012

Sidi Médien, région de Zaghouan : 24 mars 96

Tunis, quartier Notre-Dame : 20 mai 2011

 

Tunis, quartier Notre-Dame : 20 mai2011

 

Cet   urosperme ne passe pas inaperçu de par ses énormes capitules d’un jaune soufre. La plupart de ses feuilles sont en rosette basale..

 

Urospermum picroides (L.) = urosperme faux-picris

 

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) :  279

            JAUZEIN Ph. (l995) : 263

            LE FLOC’H E., & al. (2010): 128

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 112

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1582, 1092

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1060

Tunis quartier Notre-Dame : 4 mars 2013

Tunis, quartier Notre-Dame : 28 mars 2012

Tunis, quartier Notre-Dame : : 23 mai 2011

 

Urospermum picroides est trapu ; les larges feuilles le long des tiges sont peu épineuses : les ligules dépassent assez peu l’involucre et ne s’étalent guère. On remarque surtout son gros involucre conique parsemé de poils après la floraison.

 

Leontodon tuberosus L. = liondent tubéreux

 

            LE FLOC’H E., & al. (2010): 115

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 1584, 1095

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1061

Tunis, parc Belvédère : 2 fév.2014

Tunis, parc Belvédère : 2 fév.2014

Tunis, parc Belvédère : 2 fév.2014

 

C'est une plante automnale qui ressemble au pissenlit avec ses feuilles basales plus ou moins profondément dentées; ses capitules solitaires sont disposés  à l’extrémité de pédoncules sans feuilles. Pédoncules et bractées sont parsemés de poils. Comme son nom d’espèce l’indique, sa racine forme un tubercule. Les liondents diffèrent des pissenlits au niveau des akènes (plumeux chez le 1er et non plumeux pour le 2nd.)

 

Helminthotheca echioides (L.) = picris fausse vipérine

 

            BOUARROUJ N et al. (non daté) :38, Picris echioides L.

            CAREME Cl.  (1990) : 126, 127, Picris echioides L

            GOUNOT M. (1995) : 137, Picris echioides L

            GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 280, Picris echioides L

            LE FLOC'H E. & al. (2010) : 110

            LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 116, 117, Picris echioides L

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1591, 1099, Picris echioides L

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1064, pl.110 fig.3067, Picris echioides L

            ZOUARI T. (1981) : t.3, 109, fig.931, Picris echioides L

Tunis, quartier Notre-Dame : juin 96

Tunis, quartier Notre-Dame : 10 juin 2015

Tunis, quartier Notre-Dame : 10 juin2015

 

Plante robuste  hérissée  de poils rudes. Les bractées externes forment une coque très nettement écartée de la rangée de bractées internes. Le capitule est d’un beau jaune or.

 

Picris asplenoides L. = picris à feuilles d'asplenium

 

            LE FLOC'H E. & al. (2010) : 118

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1592, 1099, 1100

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1065

El Haouaria : 13 mai 2012

 

Scorzonera undulata VAHL = scorsonère à feuilles ondulées = قيز (gîz)

 

            BARDIN P. L. (1899) : 193

            BENISTON NT &WS (1984) : 205

            BOUARROUJ N et al. (non daté) : 38

            LE FLOC’H E. (1983) : 270, = قيز (gîz)

            LE FLOC'H E. & al. (2010) : 124

            POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1596, 1103, fig. p.1094

            QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 1068

            ZOUARI T. (1981) : t.3, 111, fig.935

Tunis, parc du Belvédère : avril 96

 

Ses larges capitules rose violacé exhalent parfois une délicate et agréable odeur de chocolat.

 

__________________________________________________________________________________

 

*** La liste des ouvrages de référence   consultés et utilisés est donnée à la fin de l'article du 7 novembre 2012 (Quelques Apiacées). Ces références devraient permettre de trouver d'autres illustrations des taxons cités et surtout les développements botaniques qui s'y rapportent.

Y rajouter : LE FLOC’H E., BOULOS L. et VELA E. (2010) : Catalogue synonymique commenté de la flore de Tunisie. Rép. tunisienne, Ministère de l'environnement et du développement durable. Banque de gènes. (Ce sont les combinaisons et les synonymies indiquées dans cet ouvrage que nous avons adoptées).

Partager cet article

Repost 0
Published by hgtunisieflore.over-blog.com
commenter cet article

commentaires