Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 15:04

Tamaricacées           

 

La systématique des espèces du genre Tamarix rencontrées en Tunisie n'est pas encore clairement établie (cf. LE FLOC’H E. & al.*** (2010). C'est pour cela que, par prudence, nous adopterons une nomenclature ouverte pour les deux formes que nous avons distinguées.

 

 

Tamarix sp.1 = tamaris =  طرفة (tarfa)

 

B65 

Environs de Tunis (Raouad) : mai 97

 

 

Tamarix sp. 2 = tamaris =  طرفة (tarfa)


B66

 

Tunis, parc du Belvédère : mars 98

 

 

Cistacées

 

Les cistacées sont des arbrisseaux ou des plantes herbacées présents surtout dans les régions méditerranéennes.

Leurs fleurs comportent 5 pétales libres, 3 ou5 sépales, de nombreuses étamines, un style.

Les différents genres se distinguent par le nombre et la taille des sépales (3+2 plus petits dans les genres Helianthum et Fumana) et par le style.

 

Genre Cistus : les cistes ont des feuilles  persistantes; ils sont pyrophytes c'est-à-dire qu'ils ont la faculté de se  régénèrer après des incendies tandis que les plantes concurrentes sont éliminées.

               

 

Cistus monspeliensis L.= ciste de Montpellier  = تاي العرب (tay ‘arbi)

 

                BAYER E. & al. (1990) : 108, 109

                BENISTON NT &WS (1984) : 155

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 14 = تاي العرب (tay ‘arbi)

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 149

                COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 80

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 176, 171

                LE FLOC’H E. & al. (2010) : 183

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 180, 181

                POLESE J.M. (1977) : n°197

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.103

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 826, 521

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 699, pl.67 fig.2056

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 154, 155

                ZOUARI T. (1981) : t.1, 147, fig.329

 

B67

 

Sidi Mediene (Zaghouan) : 24 mars 96

 

Ce ciste est le plus fréquent, il se reconnaît facilement à ses petites feuilles.

 

 

Cistus salviifolius L. (à gauche) = ciste à feuilles de sauge  = تاي العرب (tay ‘arbi)

 (+ C. monspeliensis à droite) 

 

                BARDIN P. L. (1898) : 109 (C. salvifolius)

                BAYER E. & al. (1990) : 108, 109 (C. salvifolius)

                BENISTON NT &WS (1984) : 117, 155

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 14, = تاي العرب (tay ‘arbi)

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 149

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 176, 171

                LE FLOC’H E. (1983) : 159

                LE FLOC’H E. & al. (2010) : 183

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 180,

                POLESE J.M. (1977) : n°198

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.102

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 827, 521

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 697, pl.67 fig.2052

                SBF Tunisie 2006 : 98, 129, 130

                        SCHONFELDER I. & P. (1989) : 154, 155

                ZOUARI T. (1981) : t.1, 147, fig.328

 

B68

 

Jebel Mekki : 27 avril 97


cistesalv.jpg

 

Jebel Mekki : avril 97

 

Cistus salviifolius se distingue de l'espèce  précédente par ses fleurs nettement plus grandes, et par ses "feuilles larges, vert pâle, pétiolées, larges-elliptiques, à bord ondulé, un peu velues sur les deux faces" (BURNIE D. & al. 1995) rappelant les feuilles de sauge. Ce serait le seul ciste présent hors région méditerranéenne car, en France,  on le trouve jusque dans le Massif Central.

 

Cistus creticus L. = ciste de Crète (= C.villosus  L. = ciste villeux)

  

                BARDIN P. L. (1898) : C. polymorphus WILLK., var. incanus BATT. et TRAB.

                BAYER E. & al. (1990) : 106, 107  (C. incanus)

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 147 (C. incanus)

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 176, 170

                LE FLOC’H E. (1983) : 159 (=C. villosus var. undulatus SPACH.= C.       creticus   L.)

                LE FLOC’H E.& al. (2010) : 183

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.100 (C. villosus)

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  : 824, 520, fig. p.530 (C.    villosus L.)

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 696, pl.67 fig.2050 (C. villosus L.)

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 152, 153  (C. incanus)

                ZOUARI T. (1981) : t.1, 147, fig.327 (C. incanus)

 

B69

 

Jebel Nahli : 1er avril 98

 

 

Fumana thymifolia (L.) 

 

                BAYER E. & al. (1990) : 112, 113

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 180

                LE FLOC’H E. & al. (2010) : 184

                LIPPERT W. & PODLECH D.  (1994) : 82, 83

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : pl. 11,.372 

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 854, 537

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 718

                SBF Tunisie 2006 : 372

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 158, 159

                ZOUARI T. (1981) : t.1, 144, fig.321

 

004 Fumana thymifolia Sidi Raïs 17-3-2013

 

Sidi Raïs 17 mars 2013


012-copie-1

 

 Sidi Raïs : 17 mars 2013


Tuberaria guttata (L.) = tubéraire gutté 

 

                BAYER E. & al. (1990) : 112

                COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 10

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 177

                JAUZEIN Ph. (l995)  (Xolantha guttata) : 187

                LE FLOC’H E. & al. (2010) : 188

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 82

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : 109

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 831, 524

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 700

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 156

 

016 bis Tuberaria guttata Sidi Raïs 17-3-2013

 

Sidi Raïs : 17 mars 2013


015bisTuberaria guttata Sidi Raïs 17-3-2013

 

Sidi Raïs : 17 mars 2013


 

Cucurbitacées


Dans toutes les villes de Tunisie, et dans les moindres villages, les étalages croulent sous de redondantes cucurbitacées, fruits et légumes et leurs multiples variétés (surtout en cette saison estivale) . Citons les melons (Cucumis melo L.), pastèques (Citrullus  lanatus (Thumb.)), concombres (Cucumis sativus L.), courges, courgettes, citrouilles, potirons (Cucurbita pepo L.). Le grignotage  de leurs graines séchées et salées  était un passetemps fort apprécié des tunisiens. Dans les salles de cinéma populaires ( les corn flakes n'existaient pas !), il était souvent horripilant d'entendre près de soi,  et tout au long de la projection du film,  décortiquer ce qu'on appelle "glibettes"  (petites graines en arabe) dont les écorces venaient joncher le sol. Appartenant également à cette famille mentionnons l'éponge végétale (Luffa aegyptiaca) souvent proposées dans les souks et dans certaines boutiques, généralement suspendues à leurs devantures
 Par contre, dans la nature, les cucurbitacées sauvages ne sont pas aussi abondantes ni aussi diversifiées. La flore tunisienne de POTTIER ALAPETITE ne distingue que trois espèces. Ici, il ne sera question que de deux d'entre elles.       

 

 

                Ecballium elaterium (L.) = momordique cornichon d’âne  = فقوس البهايم (faqqûs el    bhâïm)


                BARDIN P. L. (1898) : 510

                BAYER E. & al. (1990) : 116, 117

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 32,   فقوس الحمير  (faqous el h'mir)

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 153

                CAREME Cl.  (1990) : 214, 215 =  فقوس الحمير (feggous-el-hamir)

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 181, 178

                LE FLOC’H E. (1983) : 240 = فقوس البهايم (faqqûs el bhâïm)

                LE FLOC’H E. & al. (2010) : 194

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 84, 85

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.188

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1366, 929

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 893, pl.90 fig.2682

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 160, 161

                ZOUARI T. (1981) : t.3, 154, fig.1024,  = فقوس البهايم (faqqûs el bhim)

 

Ecbalium

 

Tunis, parc du Belvédère : avril 96

 

Cette plante est très fréquente dans les environs de Tunis. Le fruit est une sorte de cornichon couvert de poils rudes. Lorsqu'il arrive à maturité, le plus léger frôlement lui fait projeter ses graines. Effet de surprise assuré !

 

Citrullus colocynthis  (L.) = coloquinte

 

                   LE FLOC’H E. & al. (2010) : 194 

                   POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981)  Colocynthis vulgaris (L.) (= Citrullus   colocynthis Schrad. :         1367, 930, 934

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962)  Colocynthis vulgaris : 894

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 160

                VIAL Y. & VIAL M. (1974) : 113


Citrollus colocynthis


   Sud tunisien : avril 2008

 

__________________________________________________________________________________________

 

***La liste des ouvrages de référence consultés et utilisés est donnée à la fin de l'article du 7 novembre 2012 (Quelques Apiacées). Ces références devraient permettre de trouver d'autres illustrations des taxons cités et surtout les développements botaniques qui s'y rapportent.

Partager cet article

Repost 0
Published by hgtunisieflore.over-blog.com
commenter cet article

commentaires