Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 15:24

 

 

Nous poursuivons l’évocation des plantes ornementales dont se parent couramment lieux publics et murets des jardins privés. Seul d’entre elles le laurier rose est réellement indigène. Les autres, exotiques, ont été introduites depuis suffisamment longtemps pour paraître tout à fait familières et ne susciter à l’œil du passant aucun étonnement particulier.

 

Jasminum officinale L.= jasmin blanc ou jasmin commun  = ياسْمين (yasmine)

 

 

            Fam. : Oléacées

 

                BARDIN P. L. (1899)*** : 195

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 739

 

image0-103.jpg

Tunis, El Menzah : oct. 98

 

Jasminum officinarum-

 

El Menzah 5 le 26/10/2010)

 

 

Le jasmin paraît tellement inhérent au paysage local qu’on est parfois tout étonné de ne pas le voir figurer dans les ouvrages consacrés à la flore tunisienne. C’est qu’en fait, cet arbuste grimpant est originaire de Chine ; il ne s’est installé en Europe que depuis plusieurs siècles. Craignant les grands froids il est planté surtout dans les pays méditerranéens. Il était connu au 17ème siècle sous le qualificatif de jasmin d’Espagne (cf. la fable de Jean de la Fontaine : « Le jardinier et son seigneur »).

A Tunis, les soirs d’été sont embaumés du parfum des jasmins, jasmins des murets, des villas, ou  regroupés par des doigts agiles en petits bouquets partout proposés, galamment offerts  par les hommes aux jeunes filles et aux femmes de leur entourage. Eux-mêmes aimaient à arborer de tels bouquets, coquinement inclinés sur l’oreille. Ils avaient ainsi l’avantage, ou l’espoir, de masquer, autant que faire se peut, les odeurs nauséabondes qu’exhalait autrefois le lac de Tunis jusqu’aux temps (pas si lointains) où il a cessé de constituer  le déversoir pour toutes les eaux usées de la capitale.

Le jasmin appartient à la même famille que l’olivier, symbole universel de la paix. Généralement associé à une certaine douceur de vivre et à l’amour, il est chanté dans de nombreuses chansons dont une, « sous le jasmin, la nuit »  du très célèbre Hedi Jouini, figure en très bonne place dans le patrimoine musical populaire. C’est dans sa « Villa Jasmin », à Tunis, que Serge Moati fait cristalliser ses souvenirs d’enfance heureuse avant que la 2ème guerre mondiale et l’occupation allemande ne viennent s’abattre et tout bouleverser.

Le choix du jasmin comme symbole de la toute nouvelle révolution tunisienne est loin de faire le consensus car il confère une sorte de mièvrerie à cette révolte au forceps pour la justice, la liberté et la dignité qui n’a pu se faire sans qu’on ait eu à déplorer un nombre trop élevé de martyrs.

 

DSC01574.JPG

 

Présentoir des bouquets de jasmin

La Marsa : 23 juillet 2011

 

 

DSC01577.JPG

 

Jeune vendeur confectionnant les bouquets en piquant les boutons floraux

de jasmin sur des brindilles d'alfa:

La Marsa : 23 Juillet 2011

 

 

 

DSC01580.JPG

 

Bouquet de "fell" (jasmin d'Arabie)

La Marsa : 21 juillet 2011

 

 

Jasminum sambac (L.) = jasmin d’Arabie = آلفلْ (fell)

 

            Fam. : Oléacées

 

            BARTELS A. (1994) : 221

 

Cet autre jasmin est très apprécié pour sa blancheur et son  parfum puissant et capiteux. Moins fréquemment observé que le précédent sur les murets de jardin, il est tout autant proposé par des vendeurs ambulants aux éventuels clients attablés à des terrasses de cafés, de restaurants ou, près des feux de signalisation, au volant de leur voiture.

Contrairement à son nom vernaculaire ce jasmin n’est pas originaire d’Arabie. En des temps déjà lointains, ce pays a simplement dû constituer un jalon dans sa progression depuis  l’Inde et l’Asie du sud-est d’où il est issu, jusqu’aux contrées méditerranéennes et occidentales.

 

Jasminum-sambac.JPG

El Menzah 5  26 octobre 2010

 

 

Jasminum-sambac-.JPG

 

El Menzah 5 26 octobre 2010

 

 

 

 

Lonicera cf. japonica Thunb.

 

            Fam. : Caprifoliacées

                ANPE : Les jardins fleuris

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 882

 

IMG_1892-ter-copie-1.jpg

 

Tunis quartier Belvédère  3 juin 2011

 

 

IMG 1893 ter

 

Tunis quartier Bevédère  3 juin 2011

 

 

 

Le naturaliste suédois Linné a dédié les plantes de ce genre au botaniste allemand Adams Lonitzer (16ème siècle).

Les fleurs du chèvrefeuille, blanchâtres en début de floraison, deviennent de plus en plus jaunes. Elles exhalent un parfum intense très agréable qui attire les papillons de nuit assurant ainsi la fécondation.

Cette plante est, paraît-il, très utilisée en médecine orientale pour ses vertus antibactériennes et anti-inflammatoires.

 

Nerium oleander L. = laurier-rose = دفلة (defla)

 

            Fam. : Apocynacées

 

                BARDIN P. L. (1899) : 195

                BAYER E. & al. (1990) : 138, 139

                BENISTON NT &WS (1984) : 305

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 26, دفلة (defla)

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 175

                CASTRILLON B.V. (1988) : 33

                CHAIEB M. & BOUKHRIS M. (1998) : 27 دفلة (difla)

                COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 110

                JEANNET Cl. & EXBRAYAT A. .  (non daté) : 5

                LANZARA P. & PIZZETTI M. (1994) : n°255

                LE FLOC’H E. (1983) : 194 = دفلة (difla)

                LE FLOCH E. et al. (1989) : 171, fig. 25, pl. 66-67 = دفلة (defla)

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 146, 147

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.129

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1030, 705, fig. p.703

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 745, pl.74 fig.2167

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 180, 181

 

image0-107.jpg

Tunis, El Menzah : mai 97

 

IMG_1887-ter-copie-1.jpg

 

Tunis,  quartier Belvédère : 3 juin 2011

 

DSC01573.JPG

 

Laurier rose rouge à corolle simple

Carthage : 23 juillet 2011

 

 

 

DSC01570.JPG

 

Laurier rose "double" à feuillage panaché (Nerium oleander variegata)

 

Carthage : 23 juillet 2011

 

 

DSC01569.JPG

 

 

Laurier rose rose, cultivar double ; aspect sale dû aux fleurs fanées qui restent sur la branche

 

El Menzah 5  : 23 juillet 2011

 

 

 

DSC01567

 

El Menzah 5  23 juillet 2011

Laurier rose blanc à corolle simple

 

 

Comme le rappellent LE FLOCH E. et al. (1989), la répartition géographique de cet arbuste est “circum-méditerranéenne (Europe méridionale Nord de l’Afrique, Proche et Moyen Orient)”. Il affectionne tout particulièrement les lits d’oueds. Son très haut degré de toxicité est souligné par la plupart des auteurs.

Dans la nature, où sa présence confère une beauté remarquable aux paysages, la couleur habituelle des fleurs est rose, leur corolle est simple, composée de cinq  pétales. Dans les espaces urbains (jardins publics et privés) le laurier-rose est très représenté sous différentes variétés : on en voit de plusieurs couleurs, blancs, rouges, jaunes, saumon etc. En jouant de leur alternance, cette palette de coloris des formes cultivées est largement mise à profit dans les alignements plantés tout au long des routes touristiques et aux abords des hôtels. Très souvent ces cultivars ont des fleurs doubles ; certains ont un feuillage panaché (Nerium oleander variegata).

 

 

 

Plumbago auriculata Lam. = P. capensis Thumb = dentelaire du Cap :

 

            Fam. : Plumbaginacées  

 

                BARTELS A. (1994) : 211

                BAYER E. & al. (1990) : 134 (P. capensis)

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 201 (P. capensis)

                JEANNET Cl. & EXBRAYAT A. .  (non daté) : 40

                SCHONFELDER I. & P. (1989) :176

 

image0-97.jpg

Salammbô, banlieue nord de Tunis : 14 oct. 97

 

IMG_1906-ter.jpg

 

Tunis, quartier Belvédère : 6 juin 2011

 

 

IMG_1907-ter.jpg

 

Tunis,  quartier Bevédère : 6 juin 2011

 

Cette plante, originaire de l’Afrique du sud, est remontante c’est-à-dire qu’à l’instar de certains rosiers, elle peut fleurir plusieurs fois par an de manière plus ou moins abondante selon la saison. Les panicules de ses fleurs d’un bleu porcelaine ornent les murets  et les jardins pendant de longs mois.

Les plumbagos étaient censés soigner le saturnisme, intoxication due au plomb (provoquée par l’utilisation de peintures au plomb, des canalisations en plomb …). Quant à son nom vernaculaire de dentelaire il serait dû à son utilisation pour soigner des infections dentaires.

 

 

Duranta repens L.= durante rampante

 

                Fam. : Verbénacées

 

                BARTELS A. (1994) : 184

 

image0-20-copie-1.jpg

Tunis, parc du Belvédère : 4 oct. 97

 

image0-36

 

Tunis, parc du Belvédère : nov.. 96

 

 

Cet arbuste originaire du continent américain est plaisant par ses jolies fleurs bleues et ses petits fruits jaune citron. Il ne semble pourtant pas avoir gagné la faveur des particuliers car, pour notre part, nous ne l'avons observé que dans le parc du Belvédère et quelques autres squares publics.

 

 

 

*** Toutes les références bibliographiques sont mentionnées en fin de notre article du 28 octobre 2010 (« Arbres et arbustes du côté d’El Menzah article 2 et ouvrages consultés »). Elles permettent de trouver d’autres illustrations des espèces ici figurées et tous les développements botaniques, écologiques et ethnobotaniques qui s’y rapportent. 

Partager cet article

Repost 0
Published by hgtunisieflore.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Mejbri 18/04/2015 11:42

Votre bouquet de jasmin(machmoum) directe de Tunis appelez Hamadi au 0629345793. email:yasmin-jasmin@ootlook.com

Mejbri 16/04/2015 11:51

Votre bouquet de jasmin directe de Tunis pour toute l'Europe , appelez Hamadi au 0629345793