Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 07:02


 

Polygonacées

 

Parmi les caractères propres à cette famille notons la présence de périgones (pétales et sépales identiques = tépales) et d'ochréas (stipules soudées en gaine circulaire) associés à des feuilles simples, entières, alternes (POTTIER-ALAPETITE G. 1979***).

 

 

Polygonum maritimum L.= renouée maritime 

 

                BARDIN P. L. (1899) *** : 359

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 42

                LE FLOC’H E. (1983) : 76

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 224, 225

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 41, 33

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 272

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 72, 73

 

 

Polygonum-maritimum-copie-1.jpg

 

Ghar el Melh 12 octobre 1997

 

 

 

Polygonum-maritimum.jpg

 

 Ghar el Melh : 12 oct. 97

 

Polygonum aviculare L. = renouée des oiseaux = فرظاب (gurdhab)

 

                AICHELE D. &  al. (1991) : 49, 214

                CAREME Cl.  (1990) : 302 =  قذرام، قذامية (guedhamia, guedhram)

                LE FLOC’H E. (1983) : 75 = فرظاب (gurdhab)

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 37, 32

                VETVICKA V.  (1979, 6è éd. 1995) : 80, 81

 

 

La renouée des oiseaux , cosmopolite, doit son nom à ses graines dont les oiseaux son friands. Contrairement aux autres Polygonum dont les fleurs sont trimères (à trois divisions), elle est irrégulièrement pentamère.

 

 

Polygonum-aviculare--2-.JPG

 

Tunis, quartier Belvédère :  21 nov. 2011

 

 

Polygonum-aviculare.jpg

 

Tunis, quartier Belvédère : 23 novembre 2011


 

Polygonum sp.


 

Polygonum1.JPG

 

Jardin  Tunis quartier Belvédère : mars 2011

 

Dossier-2-1179.JPG

 

jardin Tunis quartier Belvédère : mars 2011

 

 

Emex spinosa (L.) = émex épineux =   حنزاب (hinzeb)

 

                BAYER E. & al. (1990) : 20, 21

                CAREME Cl.  (1990) : 298, 299  حنزاب (hinzeb)

                CHAIEB M. & BOUKHRIS M. (1998) : 106

                JAUZEIN Ph. (l995) :  569

                LE FLOC’H E. (1983) : 76 =    حنزاب (hinzeb)

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 224, 225

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 43, 34, 29

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 663 (haneçab)

 

Le nom attribué à cette espèce est lié à la présence d' épines  recourbées vers l'extérieur,  à l'extrémité de trois des  six tépales.

 

 

Emex-spinosus-3.JPG

 

 2011, banlieue de Tunis, La Cherguia 

 

 

Rumex bucephalophorus L. = oseille à tête de bœuf = حميضة (h’midha)

 

                BARDIN P. L. (1899) : 359

                BAYER E. & al. (1990) : 20, 21

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 8, rumex à tête de bœuf = حميضة (h’midha)

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 42

                GOUNOT M. (1995) : 139

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 224, 225

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 49, 38

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 270

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 72, 73

 

 

image0-56.jpg

 

Tunis, quartier Notre-Dame : 24 mars 96

 

 

Rumex pulcher L. = patience violon  ou rumex élégant  = لسان الثور (lsene ethour)

 

                BARDIN P. L. (1899) : 359

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 8, rumex élégant = لسان الثور (lsene ethour)

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 44, 36

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 272, pl.19 fig.679

 

 

image0-54.jpg

 

Tunis, cité El Khadra : 31 janv. 97

 

 

Rumex tingitanus  L.= oseille de Tanger  = حميضة (h’midha)

 

                BARDIN P. L. (1899) : 359

                BAYER E. & al. (1990) : 18, 19

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 8, rumex de Tanger = حميضة (h’midha)

                GOUNOT M. (1995) : 141

                LE FLOC’H E. (1983) : 77 = korressa

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 53, 40, 29

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 269

 

 

image0-57

 

 Jebel  Ouslat : 22 mars 98

 

Plombaginacées  

 

Limoniastrum monopetalum (L) = faux limonium  = زياتة (zyata)

 

 

                BARDIN P. L. (1899) : 355

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 25, = limoniastre monopétale, زياتة (zyata)

                CHAIEB M. & BOUKHRIS M. (1998) : 204 = زيتة (zita)

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 201

                LE FLOCH E. et al. (1989) : 164, pl. 62

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1017, 694

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 731, pl.72 fig.2127

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 176, 177

 

 

B105.jpg

 

Sebkha de l’Ariana : mai 97

 

Limonium lobatum (L.f.) = L. thouini (Viv.) = Limonium de Thouin

 

 

 

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 25 ; L. thouini

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : L. thouini = Limonium de Thouin : 1002, 685

                SBF : 191

 

Limonium-lobatum2-Tebourba-copie-1.JPG

 

Tébourba, mai 2010

 

Limonium virgatum (Willd.)

 

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 26 = statice raide

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 1013, 692

 

 

Limonium virgatum Ghar el Melh 24-10

 

Ghar el Melh, octobre 2010

 

Limonium-virgatum.JPG

 

Ghar el Melh : 20 novembre 2011

 

 

Plumbago europea L. = dentelaire d’Europe 

 

                BARDIN P. L. (1899) : 355

                BAYER E. & al. (1990) : 134, 135

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 25, plombago d’Europe

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 201

                LE FLOC’H E. (1983) : 191

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 22, 23

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981), 998, 681 

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) :730, pl.72 fig.2123

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 176, 177

 

B104-copie-1.jpg

 

Ghar el Melh : oct. 98

 

Dans ce même genre, nous avions précédemment illustré Plumbago auriculata , originaire d’Afrique du sud, très fréquemment observé dans les jardins et les parcs.

 

 

 

 

*** Toutes les références bibliographiques sont mentionnées en fin de notre article du 28 octobre 2010 (« Arbres et arbustes du côté d’El Menzah article 2 et ouvrages consultés »). Elles permettent de trouver d’autres illustrations des espèces ici figurées et tous les développements botaniques, écologiques et ethnobotaniques qui s’y rapportent. 

Partager cet article

Repost 0
Published by hgtunisieflore.over-blog.com
commenter cet article

commentaires