Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 09:44


 

Nous avons ici affaire à des plantes considérées pour la plupart comme cosmopolites, et donc nullement représentatives d'un environnement tunisien ni même méditerranéen. Plusieurs sont des arbustes utilisés pour former des haies, délimiter des espaces ou recouvrir les murets de jardins. Certains d’entre eux, sans doute efficaces dans leur rôle de clôture, n’offrent rien de particulièrement attrayant au regard et nous paraissent même un peu tristounets. Nous pensons particulièrement aux quatre plantes suivantes :

 

Myoporum insulare R. Br.

 

            Fam. : Myoporacées

 

                ANPE*** : Arbustes, arbrisseaux…

 Myoporum insulare

 

                                                              Ports puniques, banlieue nord de Tunis : 28 fév. 97

 

numerisation0005-copie-1.jpg

 

Belvédère mars 1998

 

IMG 1882

 

                                                                  Tunis quartier Belvédère 1er juin 2011

 

Pittosporum tobira (Thunberg) = pittosporum du Japon 

 

            Fam. : Pittosporacées

                BAYER E. & al. (1990) : 44, 45

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 80

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 116, 114

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 96, 97

 

 

Pittosporum tobira'

 

El Menzah V : 27 avril 2011

 

Pittosporum tobira

 

  El Menzah  mai 2011

 

 

C25

 

                          Tunis, route X1 : 11 oct. 96

 

La banalité de son feuillage est très heureusement compensée par l’arôme suave dégagé par ses fleurs.

 

 

 

Atriplex cf. halimus L. = Arroche pourpier de mer = قطف (gtaf)

 

            Fam. : Chénopodiacées

 

                CHAIEB M. & BOUKHRIS M. (1998) : 187 = قطف (gtaf)

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 77

                 E. et al. (1989) : 117, pl. 38

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 77, 54

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 74, 75

 

Atriplex halimus

 

20 octobre 2010 : El Menzah VI

 

 

Atriplex halimus-

 

 

20 octobre 2010 : El Menzah VI

 

 

 

D’après Wikipedia, Atriplex halimus est une plante trimoïque c’est-à-dire que sur le même pied on peut avoir des fleurs mâles, des fleurs femelles et des fleurs bisexuées.

Cet arbuste au feuillage gris argenté supporte les sols salins, de ce fait on le trouve surtout dans les jardins en bordure de mer.

 

 

Hedera helix L. = lierre commun

 

            Fam. : Araliacées

 

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 559

 

lierre1.JPG

 

                         Tunis quartier Belvédère novembre 2010

 

lierre2.JPG

 

Tunis, quartier Belvédère : novembre 2010

 

Par ses crampons, cette plante grimpante, au feuillage luisant et persistant, se fixe aux murs des jardins et aux troncs d’arbres divers. Mais il ne s’agit nullement d’une plante parasite. 

 

 

 

D’autres types de haies, tout aussi fréquents, sont bien plus agréables à l’oeil par leurs coloris variés et éclatants :

 

Bougainvillea glabra  CHOISY  = bougainvillée:  

 

            Fam. : Nyctaginacées

 

                BARTELS A. (1994) : 189

                BAYER E. & al. (1990) : 20, 21

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 45

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 77, 82 (= B. spectabilis WILLD.)

                JEANNET Cl. & EXBRAYAT A. .  (non daté) : 37

                POLUNIN O. & HUXLEY A.  (1967) : ph.11

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 76, 77

 

bougainvill-e

 

25 juin 2009 : El Menzah V

 

 

 

Bougainvillea-glabra-.JPG

 

El Menzah : 26 octobre 2010

 

 

image0-52

 

         Mornag : 3 déc. 96

 

image0-53

 

         El Menzah, mars 1997

 

IMG 1883-copie-1

 

      Tunis quartier Belvédère : mai 2011

 

IMG_1884.JPG

 

      Tunis, quartier Belvédère : 2 juin 2011

 

La bougainvillée (ou le bougainvillier) est un arbuste épineux originaire d’Amérique du Sud et qui fut découvert au Brésil par le botaniste Commerson lors d’une expédition scientifique française menée de 1766 à 1769. Elle fut ainsi nommée en l’honneur du commandant de cette expédition, l’explorateur Louis Antoine de Bougainville.

En climat tempéré, la bougainvillée est cultivée en pot et rentrée à l’abri l’hiver pour la protéger du gel. Mais dans les pays méditerranéens et tropicaux elle est cultivée en pleine terre et prend son plein développement. Peu de jardins à Tunis ou en Tunisie sans ses énormes bouquets de larges bractées aux coloris variés (violet, rouge, orange, jaune ou blanc) entourant des petites fleurs jaunâtres insignifiantes.

 

 

Lantana camara L  

 

            Fam. : Verbénacées

 

                BARTELS A. (1994) : 153

 

image0-21.jpg

 

         Tunis, Cité-Jardins : 17 juin 2003

 

Lantana camara'

 

El Menzah V : 26 octobre 2010

 

 

numerisation0003.jpg

 

  Tunis, quartier Belvédère : mai 2011

 

 

Le Lantana camara est une plante buissonnante originaire des Antilles; il fleurit du printemps à l’été en panicules de petites fleurs aux coloris variés.

D’après Wikipedia, les fruits, noirs à maturité, sont toxiques quand ils sont verts à la fois pour l’homme et les animaux. Par prudence, n’allons pas vérifier leur non- toxicité à maturité ! De plus le lantanier rend les bêtes photosensibles et peut provoquer ainsi de grands ravages dans les troupeaux.

Cette plante très envahissante s’est répandue  en Amérique, Asie, Afrique et Australie. Elle est très difficile à éradiquer car ses graines, ingérées par les oiseaux, peuvent être disséminées à des centaines de kilomètres par l’intermédiaire de leurs excréments.

Heureusement, en Tunisie, le lantana ne s’est pas encore propagé dans la nature.


 

 

 

*** Toutes les références bibliographiques sont mentionnées en fin de notre article du 28 octobre 2010 (« Arbres et arbustes du côté d’El Menzah article 2 et ouvrages consultés »). Elles permettent de trouver d’autres illustrations des espèces ici figurées et tous les développements botaniques, écologiques et ethnobotaniques qui s’y rapportent. 

Partager cet article

Repost 0
Published by hgtunisieflore.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Cote Cloture 07/04/2017 10:07

Ma préférence va vers les bougainvilliers : entre les couleurs et la forme des fleurs, ils donnent vraiment vie au jardin de par les nombreuses variétés qui existent !