Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 16:12

 

Fam. : Rosacées

  

Plusieurs plantes de cette famille correspondent aux arbres fruitiers parmi les plus familiers (amandier, pommier, prunier, abricotier, poirier, etc.). Il n'en sera pas question ici. Seuls deux genres sont abordés dans cet article. 

 

Crataegus L. 

 

Le genre Crataegus, ou aubépine, est représenté en Tunisie par deux espèces : C. oxyacanthus L. (l'aubépine épineuse) et C. azarolus L. (azerolier). C'est à cette dernière que nous avons rapporté  la forme ici figurée;  il s'agit d' un arbuste sans épines apparentes.  


Crataegus azarolus L.= azerolier  = زعرور  (za’rour)

  

                BARDIN P. L. (1898)*** : 376 (Cratoegus azarolus) 

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 21,  زعرور  (za’rour)

                LE FLOC’H E. (1983) : 111 = زعرور  (za’rûr)

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 429, 274

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 460, pl.41 fig.1296

                SBF Tunisie 2006 : 21, 95, 96

 

 

 

image0-62.jpg


Jebel Ressas : mars 98

 

001.jpg


Barrage de Sidi Salem : 5 avril 98


Les fruits acidulés de l’azerolier, semblables à de petites pommes à deux noyaux, se présentent à maturité sous deux couleurs, jaune et rouge. Au mois de septembre, sur les plages de la banlieue nord de Tunis, ils étaient autrefois proposés par des marchands ambulants dans des corbeilles d’osier à côté des fruits brunâtres du jujubier. Ces deux types de fruits figurent en bonne place sur les tables apprêtées pour la fête du nouvel an hébraïque (Roch Hachana) au côté de grenades, d'autres premiers fruits de la saison automnale et de toutes sortes de douceurs de bon augure. 

 

Rubus L.

 

R. incanescens (D.C.) signalée comme rare en Tunisie par POTTIER-ALAPETITE, n'a pas été observée dans nos randonnées qui dépassent rarement un rayon de 100 km autour de Tunis.

 

Rubus ulmifolius  SCHOTT = ronce à feuilles d’orme

 

                LE FLOC’H E. (1983) : 111

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 132, 133

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 431, 276, fig. p.275

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 455

  

  

image0-65.jpg

 

  Cap Bon, route d’El Haouaria : 7 nov. 97

 

002.jpg

 

Cap Bon, route d'El Haouaria : 7 nov.97 


Fam. : Crassulacées

 

Cette famille appartient au groupe des plantes dites succulentes, capables de stocker l'eau dans certains de leurs organes; pour cette famille ce sont les feuilles essentiellement qui jouent ce rôle.

 

Sedum coeruleum VAHL. = orpin bleu  

 

                BARDIN P. L. (1898) : 509 (S. coerulum VAHL.)

                BAYER E. & al. (1990) : 46, 47

                BENISTON NT &WS (1984) : 245

                BOUARROUJ N et al. (non daté) : 22, sedum gazonnant

                GUITTONNEAU G.-G. & HUON A. (1992) : 113, 114 (S. caeruleum L.)

                LIPPERT W. & PODLECH D.(1994) : 18, 19 (S. caerulum)

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 418, 265

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 447, pl.39 fig.1251


 image0-84.jpg


                                                               Jebel Mekki : 27 avril 97

 

001.jpg

 

Cirque des Mogods : 11 mai 97

 

Sedum sediforme  (JACQ.) = orpin élevé ou orpin de Nice

 

                BAYER E. & al. (1990) : 46, 47

                BENISTON NT &WS (1984) : 245

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 80

                COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 82

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 413, 263

                QUEZEL P. & SANTA S. (1962) : 444

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 96, 97

  

image0-85.jpg

 

 Korbous (Cap Bon) : mai 97

 

image0-21.jpg

 

 Chaouach : 23 mai 2010

 

Sedum acre L. = orpin âcre

 

                  AICHELE D. & R. et  SCHWEGLER H.W. & A. (1981, 3è éd. 1991) : 289

                JAUZEIN Ph. (l995) : 289

                POLESE J.M. (1977) : 276

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 412, 263

  

  

image0-71.jpg

 

  Raouad (banlieue nord de Tunis) : juin 2001

 

102.JPG

 

Chaouach : 23 mai 2010

 

 Umbilicus rupestris (SALISB.) = nombril de  Vénus 

 

                BAYER E. & al. (1990) : 46, 47

                BURNIE D., HALL. D. & ROSE F. (1995) : 79

                COEN M.  &  BOUCHER Ch.  (1995) : 83

                LIPPERT W. & PODLECH D. (1994) : 228, 229

                POTTIER-ALAPETITE G. (1979-1981) : 406, 259 ( Cotyledon Umbilicus Veneris L. = U. vulgaris    BATT.).

                POLESE J.M. (1977) : n° 364

                SCHONFELDER I. & P. (1989) : 96,  97

 

002.jpg

 

Route Mornag-Bouficha : 16 nov.97

 

Umbilicus-veneris.JPG 

  Jebel Zaghouan, Bou Gobrine : 14 nov. 2010


 

Umbilicus.JPG

 

Jebel Zaghouan, Bou Gobrine: 14 nov. 2010

 

L'originalité de cette plante poussant sur des rochers, réside dans la forme arrondie de ses feuilles concaves et charnues. Les pétioles, insérés vers le milieu du limbe, lui confèrent un aspect de nombril.    

_________________________________________________________________________________ 


*** Toutes les références bibliographiques sont mentionnées en fin de l'article du 28 octobre 2010 ("Arbres et arbustes du côté d'El Menzah article 2 et ouvrages consultés"). Elles permettent de trouver d'autres illustrations et surtout les développements botaniques qui s'y rapportent.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hgtunisieflore.over-blog.com
commenter cet article

commentaires