Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Au cours des nombreuses promenades et randonnées dominicales effectuées depuis près de vingt ans dans un rayon d’une centaine de kilomètres autour de Tunis, deux amateurs des choses de la nature ne pouvaient pas rester indifférents devant la beauté des plantes observées, leur diversité et leur renouvellement au gré des saisons. L’une d’entre nous (G.D.), toujours munie de son appareil photographique, n’hésitait pas à interrompre la marche pour fixer sur la pellicule telle fleur non remarquée précédemment. Le deuxième (H.B.) avait encore quelques réminiscences de l’enseignement de la botanique que prodiguait Mme Pottier Alapetite à l’Institut des Hautes Etudes de Tunis au début des années 50 aux étudiants d’SPCN (Sciences Physiques, Chimiques et Naturelles), et le souvenir également de l’herbier constitué avec l’aide de M. Labbe, le responsable des travaux pratiques, toujours disponible et passionné.

 

Une collaboration s’est vite instaurée spontanément pour tâcher d’aboutir à des déterminations précises. L’acquisition de nombreux ouvrages de flores maghrébines ou méditerranéennes s’est naturellement avérée nécessaire, mais, malgré leur secours, les simples amateurs que nous sommes se sont trouvés confrontés souvent à des hésitations et à des incertitudes qui n’ont pu être levées que progressivement, le risque d’erreurs n’étant d’ailleurs pas totalement exclu.

 

Nous n’étions pas spécialement à la recherche de la plante rare, de la belle orchidée ; bien au contraire, notre satisfaction était grande lorsque nous arrivions à mettre une dénomination précise sur les plantes les plus banales poussant spontanément jusque sur les trottoirs de Tunis comme telle graminée (Hordeum murinum = orge des rats) ou telle abondante crucifère (Sisymbrium irio = sisymbre vélar). L’idée de ce blog est née du désir de partager avec la communauté des internautes la riche iconographie ainsi constituée portant sur plusieurs centaines de taxons. C’était également un peu restituer à « la toile » ce que nous y avions trouvé car, souvent, c’est la consultation d’innombrables sites de l’internet qui nous a permis de confirmer la justesse de nos déterminations.

colorata2

Printemps au pied du Ressas : Champs et prés sont parsemés de (Silene colorata Poir.) et de chrysanthèmes jaunes (Chrysanthemum coronarium L.)

 

Deux plantes très communes poussant au bord des chemins ou dans les terrains vagues

image0-100-copie-1

image0-100.jpg

orge des rats (Hordeum murinum L.)                                                                      

image0-93.jpg

Sisymbre vélar ( Sisymbrium irio L.)

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by